Pardon d'avoir moultes fois reporté mon retour ici. Je ne vais pas vous imposer le récit indigeste de ces derniers mois. Je vous remercie du fond du coeur de tous vos messages  déposés ici ou envoyés par mail. Soyez assurées que je les ai lus et que nombreux m'émurent jusqu'aux larmes. Certaines d'entre vous traversent des épreuves si dures, d'autres reprennent un chemin de Foi pour me soutenir alors que je ne les connais même pas ! C'est de la folie.

Pour résumer, l'énorme tumeur est un lointain souvenir. Je respire, je dors mieux.... Après quelques péripéties, il était prévu que je fasse une autogreffe, annulée au dernier moment, car ce qui reste est anormalement résistant et n'était donc pas éteint comme prévu.... grosse déception après avoir cru pendant près de deux mois que la bête était terrassée.

J'ajoute inexorablement des semaines au traitement, mais je trouve toujours de l'énergie pour repartir. Je sens bien que cela me dépasse et que je me repose sur toutes vos prières, elles me donnent une force incroyable.

Alors oui, c'est vraiment un chemin de Croix et l'été a été particulièrement éprouvant, j'ose même parler de profondes souffrances. J'aimerais déjà que ce soit un mauvais souvenir, derrière.... être certaine que ça va bientôt finir pour de bon et reprendre le cours d'une vie, de ma vie, et avoir de nouveau des cheveux et me coiffer....détail si léger, mais je suis simplement humaine.

Après un fin de traitement théorique prévue début octobre, nous sommes passés à une fin début novembre....et finalement, je reprends le chemin de la chimio la seconde semaine des vacances de façon intensive.... Se sentir sur le qui-vivre, savoir s'adapter, et en arriver toujours à la même conclusion : rester dans le Présent, dans l'Abandon. Cela permet de profiter à fond des jours de répit, sans stress.

Gymnastique imposée au reste de la famille, pour laquelle il est parfois difficile de suivre, surtout quand on se prépare à une longue séparation (autogreffe) qui s'envole avec délice au dernier moment....

J'ai beaucoup appris durant ces derniers mois. Oui, l'épreuve fait grandir et lui donner un sens est important.

J'ai appris, enfin, j'apprends, à ne vivre qu'Aujourd'hui, à cultiver la Confiance en Dieu comme un jardin potager oblige le jardinier à être présent chaque jour pour arracher les mauvaises herbes de l'Imaginaire, de la Crainte, de l'Angoisse.

J'apprends à bétonner mon mental, afin, au final, de lutter contre les médecins, plus que contre la maladie !! Je me sens parfois comme un pantin entre leurs mains, vivent-ils dans une bulle ? Je me pose des questions, est-ce que j'ai raison de leurs faire confiance, dois-je aller voir ailleurs, prendre avis ailleurs (alors que je suis suivie par THE pointure de ma région).... surtout quand je reçois un traitement lourd pour des prunes et que j'en supporte inutilement encore les effets secondaires....

Néanmoins, que de belles rencontres durant mes traitements, de discussions profondes et la conviction que j'étais là où il fallait, même bloquée sur un lit pour faire l'expérience d'une aphérèse quand j'aurais tant aimé profiter de le présence de ma belle soeur à la maison.... Oser dire à des médecins "merci, j'ai passé une bonne journée" et les laisser interloqués.

J'apprends à offrir tout ce que je peux, comme je peux et je vous assure que je suis vraiment comblée de Grâces. De ces renoncements offerts qui m'ont vraiment coûtée, j'ai reçu bien plus.... un anniversaire inoubliable et vraiment inattendu, des retrouvailles avec une cheftaine que je n'avais pas vue depuis 25 ans et que je n'aurais jamais dû revoir, du temps précieux pris avec mes soeurs, de nouvelles rencontres, des amis "virtuels" (merci la blogo!!!) ou "rééls" aux petits soins, en plus de ceux si doux de la famille, 20 ans de mariage qui se fêteront contre toute attente et j'en passe tellement d'autres....

Je reste émerveillée.

Toujours mettre en exergue tout le positif d'une situation difficile sur laquelle on a pas de prise...ou si peu.

Alors une fois de plus, je vous remercie toutes et tous pour le soutien de mon Réseau, comme je l'ai baptisé. Composé de tant d'inconnus, de proches, de relations.... cela dépasse l'entendement, mais explose en paradoxe dans une société devenue si égoïste et tellement folle.

Je reste touchée par toutes les attentions, les pensées, les appels, les visites, les textos, les courriers, les aides concrètes, les douceurs reçues pour m'occuper l'esprit, égayer mes papilles, mettre une pointe de coquetterie dans ma tenue du jour... et puis ces prières quotidiennes, les proches et ces amies qui prennent leur chapelet chaque jour, Merci. Que Dieu vous bénisse et vous comble de sa Grâce ! Je ne vous oublie pas pour autant, ce n'est pas sans retour.... c'est bien naturel.

Je profite des quelques jours qu'il me reste avant de redevenir un zombie (mais là aussi, peut-être que non.... rester dans le Présent et chasser l'Imaginaire... mais bon, 4 jours de chimio de suite, hahum....soyons réalistes tout de même) pour profiter de ces premières vacances depuis 5 mois en vivant presque normalement.... chic.... et en rechargeant les batteries à bloc pour repartir encore plus forte et vaincre les bricoles qui s'accrochent comme des berniques à un rocher.

Comme Anne-Dauphine le dit si bien, ajoutons de la Vie aux jours....

(Je suis plus présente sur ma page FB, plus facile d'utilisation pour moi. Que celles qui veulent me suivre m'envoient un petit mot pour que je les resitue, puis d'une demande d'ajout....).

 Bonne fête de la Toussaint en perspective !

mon chouchou depuis des mois.....